Polliat
"Premières pages" 2018, c'est parti !
 
Jusqu'au 31 décembre, les familles qui ont eu un enfant en 2017 vont pouvoir venir retirer leur livre cadeau dans les lieux partenaires du département. Il s'agit cette année du livre "Chut ! pas de bruit, bébé phoque est endormi..." de Richard Marnier et aude Maurel, gagnant du prix graines de lecteurs 2017.
Outre la remise du livre et de manière plus large, des animations pour tout-petits sont organisées. En ce qui concerne Polliat, en plus de la remise du livre, deux rendez-vous à la médiathèque :
 
- ce samedi 6 octobre à 16h, un spectacle 0-5 ans de Guy Prunier "Trouvailles et cachotteries". Gratuit, dans la limite des places disponibles.
- samedi 20 octobre à 10h30, un accueil spécial tout-petits et leur famille, pour découvrir la médiathèque, les histoires et les livres, autour d'un goûter.
 
Labellisée depuis 2009 par la Ministère de la culture, le département de l'Ain et la médiathèque de Polliat, participent pour la 9 ° édition à l'opération "premières pages". Elle a pour but de :
 
- sensibiliser des familles à l'importance de la lecture dès le plus jeune âge
- créer des liens et des synergies entre les bibliothèques et les acteurs de la petite enfance
- sensibiliser les parents au développement du langage par le biais du livre
 
Renseignements : médiathèque municipale : bibliotheque.polliat@wanadoo.fr ou 04.74.25.74.96

 

 

Guide du jeune lecteur "actif"

Voici quelques activités qui vont intéresser les enfants qui aiment lire et qui voudraient donner envie aux autres enfants d'emprunter des livres à la médiathèque.

Chacun peut participer à la promotion de la lecture, à sa façon ! Pas besoin d'être inscrit à la médiathèque pour participer (tous les enfants des écoles de Polliat fréquentent quoiqu'il en soit la médiathèque par leurs intermédiaires), pas besoin d'être un grand lecteur, pas besoin de passer beaucoup de temps à la médiathèque ! (possibilité de rendre les travaux dans la boite aux lettres de la médiathèque)

Guide du lecteur actif ici !

Petit florilège des dernières inspirations :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Compte-rendu de la soirée spéciale "lecture numérique"

Ce sont des données qui permettent de faire le point sur l'évolution et les usages de cette forme de lecture et ses supports. Ici

 

Sélections d'applis

Presque 80 applis présentées pour tous les âges, jeunesse et adulte ! ici

N'hésitez pas à partager vos découvertes personnelles !

 

Liste des livres adultes achetés :

 2013, 2014, 2015, 2016, 2017

 

Pour ceux qui ont loupé les cd'jeuner...

Voici les sélections de cd qui ont occupés nos oreilles pendant les cd'jeuner. Ici, ici, ici, ici et ici

 

"Bavardages littéraires et autres parenthèses !"

Un peu de lecture ici et ici, ici et ici, pour vous donner une idée de ce que sont ces moments spéciaux à la médiathèque, vus de l'intérieur...

 

Don de livres aux médiathèques


Devant l'angoisse de devoir jeter leurs livres, nombreuses sont les personnes qui frappent aux portes des médiathèques en espérant leur trouver une sorte de "refuge" de seconde vie. S'il faut reconnaitre l'amabilité de proposer des livres en don, il faut cependant attirer l'attention sur le fait qu'ils ne seront pas forcément tous intégrés dans les rayons.

En effet, les dons ont un coût, non pas financier, mais de traitement et de stockage, comme pour des livres achetés. Dans un premier temps il faut étudier les documents pour évaluer s'ils correspondent aux besoins de la médiathèque, par rapport au fond existant, au lectorat et aux missions de lecture publique (les médiathèques n'ont par exemple, pas vocation d'archive ou de conservation et doivent tendre à refléter les connaissances et milieux éditoriaux actuels). Ensuite, si leur état est satisfaisant, avant d'être mis à disposition du public, ces livres devront être côtés, catalogués et équipés. Si tant est que les rayonnages disposent d'assez de places, suivant le volume à intégrer...   

Parfois les médiathèques doivent donc refuser les dons, parfois les livres non retenus au final devront donc être...jetés.

 Les médiathèques jetent aussi leurs "vieux" livres : faute de place, pour donner plus de visibilité aux nouveautés, pour respecter leurs missions.

 Après, pour tout le monde, il est toujours possible de recycler ses livres : book-crossing (https://fr.wikipedia.org/wiki/Bookcrossing), activités manuelles avec le papier (https://fr.pinterest.com/explore/vieux-livres/), vente (action très intéressante : https://www.recyclivre.com/donner-ses-livres.php), don aux oeuvres caritatives (attention, parfois ce qui n'est plus bon pour nous ne l'est pas plus pour les autres ! ...). 

 Comme toutes choses, les livres ont une naissance (avec tout un circuit), une vie, une mort. Nous jetons l'objet livre, pas la création. Tout n'est peut-être pas gardé mais les textes des livres que nous jetons sont certainement conservés, par leurs auteurs, leurs éditeurs. Des livres sont jetés, d'autres, plein d'autres sont écrits, depuis longtemps et pour encore longtemps.

Cap On Line Réalisations